documents-pret-immobiliers

Vous êtes à Bordeaux. Vous voulez bénéficiez d'un prêt immobilier pour acheter un immeuble ou effectuer des travaux de construction. La banque ou l'établissement financier  exige un certain nombre de documents. Quels sont ces différents documents ?

Les documents nécessaires pour réaliser un prêt immobilier

Pour la réalisation d'un projet immobilier, il est exigé des documents administratifs ou certains papiers pour attester de l'identité de l'emprunteur et de son état de solvabilité. Votre courtier à Bordeaux vous accompagne pour réunir tous les documents. Il faut une photocopie recto-verso de la carte nationale d'identité ou du passeport, un livret de famille qui mentionne l'identité de tous les enfants, un contrat de mariage ou le cas échéant un certificat de concubinage, la dernière facture EDF ou de France TELECOM comme justificatif du domicile, les 3 derniers bulletins de salaire ou pour un travailleur non salarié les 2 derniers bilans et annexes ( ou soit les 2 dernières déclarations 2035 ou les 2 derniers avis d'imposition), des relevés bancaires des 3 derniers mois des comptes courants personnels ou professionnels, les relevés de l'épargne bancaire et le justificatif de tous les prêts de consommation en cours.

Les documents complémentaires pour plus de fiabilité

La banque ou l'établissement financier peut exiger certains documents complémentaires si nécessaires. Ces documents ne sont certes pas obligatoires. Il s'agit de la déclaration fiscale des revenus fonciers, de la fiche récapitulative de tous les autres prêts en cours et des biens immobiliers, les statuts des SCI et des baux en cas de revenus locatifs.

Pour une acquisition, il est parfois demandé la dernière quittance de loyer pour les locataires et la dernière taxe foncière pour les propriétaires. S'il s'agit d'une vente en cours d'un bien immobilier, les 2 attestations de vente sont exigées pour les propriétaires ou le compromis de vente. Lorsqu'il s'agit de réalisation de travaux immobiliers, la promesse de vente de l'immeuble, le contrat de construction, le permis de construire ou le contrat de maitrise d'œuvre.

D'autres documents complémentaires non moins importants sont nécessaires pour le prêt à taux zéro. C'est le cas du justificatif de non propriété de 2 ans  et de la dernière quittance de loyer de chaque bail. Dans le cadre d'un rachat de prêt, les offres de prêt des crédits immobiliers en cours rachetés ainsi que les tableaux d'amortissements datés de tous les crédits immobiliers en cours peuvent être fournis.